Financement RBF

Comment et pourquoi lever de la dette dans une entreprise ?

lever de la dette

L’endettement fait partie des moyens de financement pour toute société ou activité. Toutefois, lever de la dette peut prendre des formes multiples et à des moments différents de la vie de l’entreprise. Voici un panorama complet des options envisageables pour s’endetter et aussi les points à avoir en tête afin de définir sa stratégie financière. 

Sommaire :

1 - Pourquoi lever de la dette ?

2 - Comment lever de la dette en entreprise ?

3 - Stratégie de financement : les grands principes

1 - Pourquoi lever de la dette ?

De nombreuses situations peuvent conduire à rechercher des investisseurs, une banque ou un établissement financier susceptible de prêter de l’argent. À chaque contexte correspondent une ou plusieurs solutions de financement.

1.1 - Objectifs d’une levée de fonds sous forme d’endettement

Les start-ups sont réputées pour recourir à des fonds d’investissement, tant au démarrage que lors des différentes phases de croissance. Ces opérations de financement ne se réalisent pas uniquement en capital. Elles comprennent parfois une levée de dette appelée « opération de bas de bilan », en complément de la prise de participation, opération de haut de bilan ». En mixant les deux, les fondateurs évitent de trop diluer leur capital et donc leur pouvoir dans l’entreprise. 

1.2 - Situations d’entreprise qui conduisent à lever de la dette

La recherche d’endettement intervient à de nombreux moments de la vie de toute entreprise. La dette fait effet de levier pour la croissance. Attendre de se développer uniquement selon les profits et la capacité d’autofinancement risque de prendre du temps. Imaginez combien d’années vous devriez patienter pour payer cash un appartement !

a - Création d’entreprise

Des fondateurs qui ne disposent pas de suffisamment d’argent, malgré le love money ou les aides potentielles, doivent emprunter ou trouver de nouveaux associés. Sans lever de fonds, sous forme de capital ou de dette, une start-up peut difficilement développer son concept innovant afin d’envisager ensuite sa commercialisation.

b - Croissance de l’activité

À chaque étape de développement du business, le recours à l’endettement en complément d’un autofinancement s’avère souvent incontournable. La croissance correspond à plus de ventes, donc plus de cash flow pour rembourser les prêts. Il convient alors d’adapter le type de levée de dette aux besoins. Les investissements ne se financent pas comme du stock !

c - Développement externe par rachat de sociétés

La croissance des entreprises peut aussi passer par l’externe. En achetant d’autres sociétés du même secteur ou aux activités complémentaires, elles se développent plus rapidement. Un tel projet de fusion ou d’acquisition exige évidemment du financement et donc une levée de dette.  

d - Effet de levier

Comme évoqué, la levée de dette apporte une plus forte capacité de se développer et de croître. C’est le principe de l’effet de levier. Avec une rentabilité d’entreprise supérieure au coût de l’endettement, l’opération s’avère positive pour l’entrepreneur. Aussi, la levée de dette peut constituer une stratégie purement financière. N’oubliez pas toutefois qu’elle comporte sa part de risque. L’entreprise n’en sort pas toujours gagnante !

2 - Comment lever de la dette en entreprise ?

Pour se financer, chaque entreprise dispose de multiples options, bien au-delà du crédit bancaire classique ou de la levée de fonds pour jeunes pousses innovantes. Voici un panorama complet des financements professionnels par la dette.

2.1 - Levée de dette auprès d’un fonds d’investissement

Une start-up qui réalise une levée de fonds peut tout à fait compléter son augmentation de capital par de la dette auprès des mêmes investisseurs. En effet, les opérations de capital-investissement ou de private equity s’accompagnent souvent d’endettement. Aujourd’hui, on parle aussi de fonds de dette, soit des financeurs privés qui viennent concurrencer les banques.

 

2.2 - Emprunt bancaire

Il reste la principale source de financement des entreprises en France. Selon les besoins à financer, la société opte pour : 

  • un emprunt long terme pour le haut de bilan, soit les investissements ;
  • un crédit court terme pour une activité saisonnière, le financement des stocks ou du crédit client ;
  • un découvert bancaire pour les pics de trésorerie ponctuels.

Il peut être toutefois complexe d’obtenir de tels financements notamment lors de la création de l’entreprise ou lorsqu’elle ne dispose pas encore de bilan comptable. En outre, la banque exige des garanties.

2.3 - Levée de dette mezzanine

Notez que la dette mezzanine ou « junior », contrairement à la dette « senior » comporte un remboursement in fine. Il est conditionné à celui de la dette senior. Il peut s’agir : 

  • d’un crédit bancaire assorti de bons de souscriptions d’actions ;
  • d’OBSAs (obligations avec bons de souscriptions d’actions) ;
  • ou d’OCAs (obligations convertibles en actions).

2.4 - Le crédit-bail, une dette hors bilan

Au lieu d’investir avec un emprunt, l’entreprise souscrit un contrat de location avec une option d’achat. Cette dette ne figure pas au bilan, mais en engagement dans l’annexe des comptes. Elle n’entre pas dans le taux d’endettement. Toutefois, en analyse financière, elle est souvent retraitée ainsi que le bien financé par crédit-bail.

2.5 - Emprunt obligataire

L’émission d’un emprunt obligataire constitue une autre manière de lever de la dette pour une entreprise non cotée. Attention toutefois, ce type d’opération exige beaucoup d’énergie et de travail pour préparer le document d’offre sans oublier les due diligences. 

2.6 - Crowdlending ou financement participatif

Ce type de levée de dette correspond à un appel à la foule pour financer une entreprise. Il existe aujourd’hui de nombreuses plateformes spécialisées dans ce mode de financement. L’entrepreneur peut ainsi lancer une campagne de crowfunding donc en capital, ou de crowdlending, sous forme de dette.

2.7 - Leveraged buy-out (LBO) 

Le LBO signifie en français « rachat avec effet de levier ». C’est une opération qui consiste à racheter une entreprise en recourant fortement à la dette. Le principe suppose de créer une holding qui va lever la dette afin d’acquérir la société en vue. L’emprunt souscrit se rembourse avec les dividendes versés par la filiale rachetée. Ainsi les cash flows de l’activité remontent à la holding, société mère. Certains montages financiers intègrent une dette mezzanine, entre le capital et la dette senior.

2.8 - Revenue-based financing (RBF)

À côté des financements classiques pour start-ups, levée de fonds ou dette bancaire, le revenue-based financing constitue une manière nouvelle de lever de la dette. C’est un crédit court terme qui s’octroie à des entreprises du type e-commerce ou SaaS pour leurs besoins de croissance. 

Avec ce type de dette, vous ne diluez plus le capital. Vous obtenez rapidement des fonds jusqu’à 40 % de votre ARR, et sans donner de garantie personnelle. Unlimitd, spécialiste du RBF en France, propose cet accompagnement afin de financer les dépenses publicitaires ou l’augmentation du stock par exemple.

Stratégie de financement

3 - Stratégie de financement : les grands principes

Quel que soit l’activité ou le besoin de recourir à l’endettement, les entreprises ont intérêt à définir leur stratégie de financement en respectant des règles de base d’analyse financière. 

3.1 - Les capitaux permanentes financent les actifs immobilisés

Une bonne structure financière respecte les cycles à financer. Les emplois durables que sont les immobilisations se financent par des ressources stables. C’est donc les capitaux propres et l’endettement financier à moyen et long terme qu’il faut privilégier. En disposant d’un excédent de ressources permanentes, l’entreprise bénéficie même d’un fonds de roulement positif pour couvrir une partie ou la totalité du BFR.

3.2 - Les dettes court terme financent le BFR

Le cycle circulant, soit le besoin en fonds de roulement (BFR) se finance, lui, en priorité par le fonds de roulement, puis par la dette court terme. Pour couvrir les décalages de trésorerie entre stocks, créances clients et dettes fournisseurs, c’est effectivement normal de privilégier des dettes qui tournent aussi, donc à court terme. 

Par exemple, pour une activité saisonnière qui exige une hausse des stocks et qui voit l’encours client progresser, un crédit de campagne se rembourse en fin de saison au plus tard.

3.3 - Lever de la dette suppose souvent une structure financière solide

S’endetter constitue un effet de levier pour la croissance de l’entreprise. Toutefois, n’oubliez jamais qu’une bonne structure financière doit aussi présenter un équilibre entre la dette et les capitaux propres. Pour lever de la dette traditionnelle, l’entreprise doit disposer d’un niveau de fonds propres correct et respecter plusieurs ratios de solvabilité

3.4 - L’endettement pour éviter d’augmenter la dilution du capital

Plus une start-up réalise de levées de fonds successives, en pre-seed, en seed, de série A, B, C, etc., plus elle dilue son capital. Les fondateurs peuvent même perdre le pouvoir dans leur propre entreprise à trop vouloir augmenter le capital. La dette constitue donc un acte de gestion sain et complémentaire pour la bonne marche d’une jeune entreprise. 

Lever de la dette, une action courante et multiforme pour la croissance

Il existe donc diverses manières de s’endetter dans le cadre de la gestion courante d’une entreprise. Parmi les possibilités de lever de la dette qui s’offrent à vous, le revenue-based financing constitue une solution novatrice, simple et rapide à mettre en œuvre en vue de la croissance. Vous recherchez de la trésorerie pour développer vos ventes ? Contactez Unlimitd pour étudier l’intérêt d’un prêt RBF dans votre entreprise.

Novembre 22, 2022
Julien Zerbib
Julien Zerbib, CEO Unlimitd
Partager sur
Icon Facebook
Icon Linkedin

Ces articles pourraient vous plaire

credit de tresorerie
Autres

Mai 27, 2022

Crédit de trésorerie : tout savoir sur son fonctionnement

Lorsqu’une entreprise rencontre des difficultés en matière de trésorerie, elle peut tout à fait solliciter une banque pour obtenir un prêt spécifique que l’on appelle crédit de trésorerie

Lire la suite
durée financement stock
E-commerce

Juin 18, 2022

Durée de financement du stock pour des ventes en ligne : théorie et pratique

Créer puis développer son activité e-commerce sans cash est illusoire. Même si les clients paient majoritairement comptant, pour encaisser, l’entreprise doit vendre. Et pour vendre, elle doit disposer de produits. Sur quelle durée de financement du stock partir ?

Lire la suite
levée de fonds
Financement RBF

Septembre 06, 2022

Limites des levées de fonds pour financer une start-up

La levée de fonds constitue-t-elle réellement la panacée pour une start-up ? Même s’il semble avoir le vent en poupe quand on parle de jeunes entreprises innovantes, ce mode de financement comporte toutefois ses limites.

Lire la suite