Comment trouver un investisseur privé et le convaincre ?

trouver un investisseur privé

L’entreprise qui cherche un financement dispose de multiples solutions. Parmi celles-ci, trouver un investisseur privé peut prendre de nombreuses formes. Découvrez les différents types d’investissements privés, dans quel cas y recourir et comment les convaincre de placer leur argent dans votre société. Nous évoquerons aussi un financement alternatif adapté à la croissance des entreprises, le RBF.


1 - Qu’est-ce qu’un investisseur privé ?

  • 1.1 - L’investisseur privé : un particulier ou une entreprise
  • 1.2 - Catégories d’investisseurs privés ou participatifs en France
  • 2 - Pourquoi trouver un investisseur privé ?

2.1 - Besoins de financement au-delà du Love Money

  • 2.2 - Financer la croissance de l’entreprise
  • 2.3 - Compléter ou remplacer le financement bancaire classique

3 - Comment convaincre les investisseurs privés d’investir dans votre entreprise ?

  • 3.1 - Travailler son projet et son business plan de manière professionnelle
  • 3.2 - Se faire accompagner dans le processus de recherche d’investisseurs
  • 3.3 - Rencontrer les investisseurs privés pour gagner leur confiance

4 - Trouver un investisseur privé alternatif pour la croissance

  • 4.1 - Définition du revenue-based financing (RBF)
  • 4.2 - Le RBF, une alternative aux financements traditionnels
  • 4.3 - Unlimitd accompagne la croissance des jeunes entreprises digitales

1 - Qu’est-ce qu’un investisseur privé ?

Certains investisseurs pour entreprises sont publics, d’autres sont des établissements de crédit classiques et enfin il existe des investisseurs privés. Cette catégorie recouvre elle-même plusieurs types de financement.

1.1 - L’investisseur privé : un particulier ou une entreprise

Dans tous les cas, le financement professionnel par des investisseurs privés concerne obligatoirement des personnes physiques ou des entreprises. Il peut s’agir : 

  • d’une intervention directe en capital par un particulier ou une société ;
  • d’un financement octroyé par le biais d’une plateforme participative du type crowdfunding ;
  • de fonds d’investissement en Private Equity ou Venture Capital ;
  • d’entreprises ou de personnes physiques qui réalisent des placements dans des fonds d’investissement ou dans un PEA afin de financer des sociétés.

1.2 - Catégories d’investisseurs privés ou participatifs en France

L’investissement privé est donc multiforme. Voici un panorama des pistes à explorer pour une entreprise en quête de financement en fonds propres.

a - Le Love Money, l’investisseur privé que vous connaissez bien

C’est la première piste à laquelle pense l’entrepreneur après avoir réuni ses propres ressources pour investir dans son projet. Trouver un investisseur privé passe en effet d’abord par un tour complet des proches, famille et amis. Sachez en outre que certains dons familiaux présentent des exonérations en matière de droits de mutation. Et puis, quoi de plus motivant au début d’un projet entrepreneurial que de voir son entourage croire en vous ?

b - Les business angels, une mise à disposition de leur expertise

Vous pouvez aussi trouver un investisseur de type business angel. C’est une personne physique souvent en retraite et qui a exercé des fonctions de dirigeant ou de cadre en entreprise. Il cherche un placement financier dans une société innovante qui dispose d’un fort potentiel de croissance. Mais il souhaite également faire bénéficier ces starts-ups de ses compétences professionnelles ainsi que de son réseau.

c - Trouver un investisseur privé sur les plateformes de crowdfunding

Le développement d’une entreprise exige du cash. Pour obtenir ces fonds, elle peut s’orienter vers le financement participatif ou crowdfunding. Ce sont des investisseurs privés individuels qui se réunissent autour d’un même projet via une plateforme en ligne spécialisée. L’opération financière aboutit uniquement si elle permet de récolter le montant défini pour la campagne. Dans le cas contraire, elle est annulée et les fonds ne sont pas versés à l’entreprise.

d - Les fonds d’investissement : Private Equity et Venture Capital

Ces organismes privés investissent dans des entreprises non cotées en bourse avec toujours un objectif de plus-value lors de la sortie du capital. 

Les fonds de Private Equity ou capital-investissement interviennent en fonds propres et en dette senior ou mezzanine. Ils prennent généralement le contrôle de l’entreprise. Ils visent plutôt des sociétés déjà arrivées à maturité et en manque de trésorerie pour leur nouvelle croissance.

Les fonds de Venture Capital ou de capital-risque s’intéressent aux start-ups, cela pour des montants de levées de fonds inférieurs à ceux investis par le Private Equity. Ils restent souvent minoritaires au capital. Ils interviennent dans la phase de lancement de l’entreprise.

e - Les supports financiers souscrits par des particuliers ou des entreprises

Indirectement, le particulier ou la PME qui veut investir dans des start-ups peut se contenter d’acheter des actions de sociétés de capital investissement cotées en bourse. La personne physique accède à ces fonds par un PEA (plan d’épargne en actions) et l’entreprise par un PEA PME.

2 - Pourquoi trouver un investisseur privé ?

Plusieurs situations dans le développement d’une entreprise peuvent conduire à chercher des financements externes complémentaires auprès d’investisseurs privés.

2.1 - Besoins de financement au-delà du Love Money

Les entrepreneurs qui ont déjà contacté leurs connaissances à la création de leur start-up doivent souvent compléter le financement. Au-delà des premières dépenses, les projets de mise au point de produits ou de services innovants obligent à disposer de beaucoup de trésorerie. C’est alors le moment de trouver un investisseur privé, car les banques restent réticentes à ce stade de la croissance.

2.2 - Financer la croissance de l’entreprise

Les sociétés qui ont terminé le déploiement de leurs services ou produits attaquent la commercialisation. Cette première phase de croissance implique de décaisser de la trésorerie avant d’encaisser les premiers revenus. Embauche de l’équipe commerciale, dépenses publicitaires et marketing, voilà des charges incontournables à cette étape. La start-up doit alors trouver un investisseur privé de préférence, car le crédit traditionnel reste difficile à obtenir auprès des banques.

2.3 - Compléter ou remplacer le financement bancaire classique

Lorsque les banques exigent un renforcement des capitaux propres avant d’accorder des crédits, l’entreprise recherche un investisseur privé qui accepte d’entrer à son capital. Cette opération consolide la structure financière et améliore le dossier de demande de prêt. Notez que le fait de se faire financer par des business angels est particulièrement apprécié des établissements de crédit.

3 - Comment convaincre les investisseurs privés d’investir dans votre entreprise ?

Trouver un investisseur privé peut s’avérer complexe, car en plus de le dénicher, il s’agit de le persuader. Ces financements de start-ups s’opèrent principalement sans garantie. C’est donc une réelle prise de risque qui demande de la réflexion pour le particulier ou le professionnel qui veut placer ainsi son argent.

3.1 - Travailler son projet et son business plan de manière professionnelle

Les entrepreneurs en recherche d’investisseurs privés doivent par conséquent mettre le maximum de chances de leur côté. Cela passe d’abord par une préparation très soignée du dossier de levée de fonds. Il comprend un business plan avec la description du projet, du marché, de la concurrence, des objectifs et des moyens à déployer pour les atteindre. 

Il présente également dans sa partie financière toutes les prévisions de résultat, le plan de financement pluriannuel ainsi qu’un budget de trésorerie. Le dossier comporte aussi un résumé appelé executive summary. Enfin, le pitch deck, document synthétique et percutant sert à la présentation rapide du projet aux investisseurs.

3.2 - Se faire accompagner dans le processus de recherche d’investisseurs

Pour gagner en efficacité, en pertinence et en temps, les fondateurs d’une start-up se font aider par des spécialistes, un cabinet-conseil ainsi que des organismes tels BpiFrance ou France Invest entre autres. 

Ces facilitateurs de levées de fonds accompagnent sous plusieurs angles : 

  • trouver l’investisseur privé qui pourrait financer les entreprises ;
  • préparer le dossier de levée de fonds ;
  • répondre aux questions en cours de processus ;
  • aider à valoriser l’entreprise et donc aux négociations ;
  • établir les documents juridiques notamment lors du closing.

Si toutefois, vous préférez tenter votre chance tout seul, prenez connaissance de cet article pour comprendre comment lever des fonds.

3.3 - Rencontrer les investisseurs privés pour gagner leur confiance

La confiance réciproque reste indispensable pour toute opération financière en capital auprès d’un investisseur privé. Aussi, les entrepreneurs en recherche de trésorerie mènent les réunions et les rencontres dans cet objectif. En bénéficiant de l’appui d’un conseil avisé à leurs côtés, ils gagnent en crédibilité auprès des fonds d’investissement comme des business angels.

4 - Trouver un investisseur privé alternatif pour la croissance

Dénicher un investisseur privé peut constituer un réel parcours du combattant pour les jeunes entreprises qui démarrent. Heureusement, le monde du financement évolue et des solutions alternatives développées par des Fintechs arrivent sur le marché français.

4.1 - Définition du revenue-based financing (RBF)

Le revenue-based financing (RBF) demeure encore assez méconnu en France. Il s’agit d’un système innovant qui aide à obtenir rapidement de la trésorerie en phase de croissance. Il convient particulièrement aux jeunes entreprises de la French Tech.

Arrivé tout droit des États-Unis, le RBF repose sur un principe simple. L’octroi du ce type de crédit dépend de la capacité à le rembourser avec les revenus futurs. Nul besoin de présenter plusieurs bilans comptables ainsi que les ratios de solvabilité qui vont bien ! Pour le RBF, l’analyse financière se focalise sur le business actuel et à venir.

4.2 - Le RBF, une alternative aux financements traditionnels

Ce mode de financement complète donc toute la palette à disposition de l’entrepreneur. Il comporte de fortes particularités qui le rendent adapté à la croissance des affaires. Ainsi, le revenue-based financing est un crédit court terme : 

  • non dilutif contrairement aux levées de fonds ;
  • sans garantie par rapport à ce qu’un établissement bancaire peut exiger ;
  • souple car remboursable en fonction des revenus dégagés par l’activité ;
  • rapide à mettre en œuvre, car débloqué en général en moins de 48 heures ;
  • simple au niveau des informations à produire lors de la demande en ligne.

4.3 - Unlimitd accompagne la croissance des jeunes entreprises digitales

Unlimitd, jeune Fintech, propose ce type de financement depuis fin 2021. C’est un des rares acteurs du revenue-based financing en France. Financer votre croissance en 48 heures avec flexibilité et transparence, voilà notre credo. Nous nous connectons directement à vos applications commerciales, bancaires et comptables en ligne afin d’analyser votre demande de crédit. 

Nous finançons l’accroissement des stocks dans les entreprises d’e-commerce. Nous payons aussi leurs factures de dépenses publicitaires et les factures fournisseurs.

Trouver un investisseur privé classique peut s’avérer complexe, voire peu judicieux si l’entreprise a déjà dilué son capital. Pour compléter son financement, elle peut alors se tourner vers de nouveaux acteurs. Ainsi le RBF constitue une réelle alternative innovante et simple pour les start-ups. Vous aimeriez approfondir cette réflexion ? Unlimitd vous propose de contacter ses experts et de décrire votre projet sur sa plateforme en ligne.

Janvier 18, 2023
Julien Zerbib
Julien Zerbib, CEO Unlimitd
Partager sur
Icon Facebook
Icon Linkedin

Ces articles pourraient vous plaire

que faire contre l'inflation ?
E-commerce

Juillet 18, 2022

Comment faire face à l’inflation quand on est e-commerçant ?

“Les dirigeants sont un peu moins nombreux qu’au trimestre précédent à juger leur trésorerie aisée”, affirme Bpifrance Lab.

Lire la suite
financement unlimitd
Autres

Juillet 18, 2022

Nos 50 premiers financements

Quelques mois après notre lancement, nous avons franchi la barre des 50 financements accordés à différents partenaires. Zoom sur les chiffres importants de nos premiers financements.

Lire la suite
Financement site internet
E-commerce

Juin 23, 2022

Quel financement pour votre site internet ?

Dans le cadre d’un financement de site internet, il existe plusieurs solutions qui peuvent être mises en œuvre afin de concrétiser ce projet.

Lire la suite