Autres

Pilotage des besoins de financement en entreprise

besoin de financement, unlimitd

Toute entreprise doit identifier son besoin de financement, tant lors de la création qu’à chaque stade de la croissance ou d’un investissement majeur. Le cash reste le nerf de la guerre et il ne peut venir à manquer. Avec ce guide complet que nous vous proposons, vous saurez calculer vos besoins de financement, préparer un tableau des emplois et ressources et rechercher des solutions pour tendre vers l’équilibre financier.

 Sommaire :

1 - Quels sont les besoins de financement d’une entreprise ?

2 - Pourquoi et quand calculer son besoin de financement ?

3 - Comment présenter un plan de financement ?

4 - Rechercher l’équilibre du plan de financement

1 - Quels sont les besoins de financement d’une entreprise ?

Un financement sert à couvrir un besoin de trésorerie. Avant de le solliciter auprès d’organismes de crédit par exemple, encore faut-il identifier la nature de chaque besoin, qu’il soit durable ou lié à l’exploitation courante.

1.1 - Le besoin de financement lié aux investissements

À la création d’une entreprise notamment, les fondateurs investissent pour concevoir un outil de production en état de marche. Il peut s’agir aussi de la mise au point d’un process ou d’un service en ligne dans le cas d’une start-up ou d’un SaaS (Software as a Service). Pour le cas d’un site e-commerce, les immobilisations concernent la création du site internet. 

Pour tous ces cas, ces emplois durables sur le plan comptable constituent des besoins de financement. Ils existent en effet uniquement si un apport financier permet de payer toutes ces dépenses.

1.2 - Le besoin de financement lié à l’exploitation

En plus d’un outil de production, l’entreprise doit souvent disposer de stocks pour pouvoir livrer ses clients. C’est de la trésorerie immobilisée. Elle doit aussi attendre en général plusieurs semaines avant de percevoir les encaissements des créances. 

Dans le même temps, elle a dû payer ses fournisseurs pour les matières ou prestations ainsi que les salariés et organismes sociaux. Ces décalages de cash correspondent au besoin en fonds de roulement d’exploitation (BFRE). Il demande à être financé également, sans quoi la poursuite de l’activité serait compromise.

2 - Pourquoi et quand calculer son besoin de financement ?

La maîtrise des besoins financiers permet aux entreprises de rechercher les financements adéquats selon la nature des emplois. C’est donc un objectif de pilotage permanent du cash que vise cette notion de besoin de financement.

2.1 - Création d’entreprise et besoins financiers

L’entrepreneur qui se lance n’ira pas loin s’il omet d’identifier son besoin de financement. Même sans investissements lourds, il doit se soucier au moins de son BFR. En établissant un business plan, il formalise sa réflexion en matière de stratégie commerciale, de marché, de concurrence et de plan d’action. Il procède ensuite au chiffrage financier de ses hypothèses avec notamment un tableau de financement des besoins et ressources ainsi qu’un compte de résultat prévisionnel. 

2.2 - Croissance de l’entreprise et recherche de financements

Au-delà du démarrage, les étapes de développement de toute entreprise exigent aussi de se poser la question du besoin de financement. La start-up par exemple doit investir dans des dépenses commerciales et publicitaires pour accroître ses ventes. Un site e-commerce doit augmenter son stock donc son BFR

Une société dont l’outil de production ne peut pas absorber plus de ventes doit grandir et réaliser de nouveaux investissements. Dans tous ces cas, le plan des emplois et des ressources permet de connaître précisément son besoin de financement et sa composition.

2.3 - Connaître son besoin de financement : les avantages

La maîtrise des besoins de financement et de leur composition, durables ou circulants constitue la première marche du pilotage financier. L’entrepreneur peut alors anticiper et rechercher des solutions de financement pour couvrir ses investissements ou son surplus de BFR. En cas de refus des investisseurs ou des banques, le dirigeant reprend sa réflexion et revoit son business plan. L’équilibre financier reste un préalable au passage à l’action.

3 - Comment présenter un plan de financement ?

Quelle que soit la situation qui exige de détailler les besoins de trésorerie, création d’entreprise ou projet d’investissement, utilisez un tableau de financement. Document connu de tous les financiers, il correspond à une présentation standardisée. 

3.1 - Les principes d’un tableau de financement

Le plan de financement se présente sous la forme d’un tableau en deux colonnes, les emplois ou besoins sur la gauche et les ressources financières sur la droite. Le bas du tableau totalise chaque colonne et fait ressortir le montant en écart soit :

  • une diminution de la trésorerie si les emplois dépassent les ressources ;
  • une augmentation de la trésorerie dans le cas contraire.

3.2 - Identifier les emplois du plan de financement

Les emplois représentent donc le besoin de financement de l’entreprise. Ils comprennent les postes suivants :

  • immobilisations incorporelles (brevets, licences, logiciels, frais d’établissement, etc.) ; 
  • immobilisations corporelles (terrains, immeubles, équipements et matériels) ;
  • immobilisations financières (titres de participation, prêts accordés et dépôts et cautionnements) ; 
  • variation positive du BFR (soit le BFR initial en cas de création d’entreprise) ;
  • remboursement d’emprunts long terme, de crédits court terme ou de comptes courants d’associés ;
  • distribution de dividendes. 

Notez bien qu’une start-up ou un SaaS qui met au point son produit ou son service doit compter les dépenses de conception dans les immobilisations en cours tant que la commercialisation n’est pas lancée. Ensuite, ce type d’entreprise amortira cet investissement sur plusieurs années.

3.3 - Recenser les ressources pour financer les emplois

Face à ces emplois, le plan de financement prévoit donc des ressources. Elles sont d’origine interne (capitaux propres, comptes courants d’associés, CAF) ou d’origine externe (financements du type ligne de crédit ou emprunt long terme). 

Voici les différents postes à passer en revue pour déterminer les ressources du tableau de financement :

  • apport en capital (initial ou en cas d’augmentation ultérieure) ;
  • apport en comptes courants d’associés ;
  • souscription de nouveaux emprunts auprès d’établissements de crédit ;
  • diminution du besoin en fonds de roulement ;
  • capacité d’autofinancement de l’exercice.

Cette approche comprend généralement plusieurs phases itératives. Ainsi, pour connaître précisément le montant des emprunts, mieux vaut avoir déjà échangé avec la banque voire avoir obtenu un accord de financement. Selon le niveau des crédits réellement octroyés, revoyez si nécessaire votre plan de financement. 

4 - Rechercher l’équilibre du plan de financement

Pour un projet d’investissement immobilier comme l’achat de la résidence principale, évidemment, le plan de financement doit présenter un solde nul. Il doit donc s’équilibrer parfaitement en trésorerie entre emplois et ressources. Qu’en est-il dans une entreprise ?

4.1 - Est-ce qu’un tableau de financement doit être équilibré ?

Dans une entreprise, la notion de plan de financement fait souvent l’objet d’un calcul par année et sur une période de 2 à 5 ans. Ainsi dans un business plan comme dans le cadre d’un processus budgétaire régulier, les projections vont généralement au-delà de l’exercice. Idéalement, présentez les emplois et les ressources sur 3 à 5 ans. Ainsi, les financiers qui analysent la demande de financement se projettent mieux sur la durée. 

Trouver un équilibre sur le moyen terme s’impose sans quoi vous risquez de manquer d’argent. Nous recommandons aussi de prévoir un excédent de trésorerie dans le tableau de financement initial. C’est souhaitable afin de parer aux aléas qui surgissent dans toute activité.

4.2 - Rechercher des financements adaptés aux besoins à financer

Pour tendre vers l’équilibre entre emplois et ressources, plusieurs solutions s’offrent à vous. La première action consiste à rechercher des sources financières adaptées à chaque type de besoin. Ainsi, l’investissement dans du matériel, un logiciel ou un bâtiment, se finance par des capitaux stables et durables, les fonds propres ou l’endettement à long terme. 

Inversement, l’exploitation, donc le BFR initial ou son augmentation, exige un financement soit sur ressources propres (capital ou CAF), soit par du crédit court terme. Pour la croissance de l’activité, pensez à financer ce besoin en fonds de roulement par un crédit court terme novateur, le revenue-based financing que vous propose Unlimitd

L’équilibre du tableau de financement passe donc aussi par cette analyse de chaque cycle à financer. C’est une manière de s’assurer que la structure financière du bilan demeure saine.

4.3 - Revoir le projet ou le business plan le cas échéant

Lorsque l’équilibre entre besoins de financement et ressources semble compromis avec une dégradation de la trésorerie importante, revoyez votre copie. Par exemple, étalez les investissements dans des actifs sur plusieurs années. Parfois, une telle situation exige même de reprendre le plan d’action et la stratégie définie dans le business plan. Inutile de s’entêter en effet sur un projet où aucun organisme financier ou investisseur ne veut miser d’argent dans votre entreprise.  

Pour couvrir le besoin de financement d’une activité, 

vous devez déjà le connaître et l’identifier régulièrement. Avec ces informations, commencez par établir votre plan de financement période par période. Si la croissance entraîne une forte progression de votre besoin en fonds de roulement, n’hésitez pas à contacter Unlimitd pour étudier un crédit du type revenue-based financing, solution simple, non dilutive et sans garanties personnelles.

Août 19, 2022
Julien Zerbib
unlimitd julien CEO finance les startups
Partager sur
Icon Facebook
Icon Linkedin

ces articles pourraient vous plaire

levée de fonds
Financement RBF

Septembre 06, 2022

Limites des levées de fonds pour financer une start-up

La levée de fonds constitue-t-elle réellement la panacée pour une start-up ? Même s’il semble avoir le vent en poupe quand on parle de jeunes entreprises innovantes, ce mode de financement comporte toutefois ses limites.

lire la suite
trésorerie Saas
SaaS

Avril 19, 2022

Budget de trésorerie pour les SaaS : notre guide pratique

Avec l’avènement du numérique et de la dématérialisation, les logiciels accessibles en ligne sans acheter de licence font partie du paysage économique. Le pilotage de ces activités SaaS basées sur des revenus du type abonnement exige de la rigueur sur le plan financier. Comment développer des prestations de service en mode SaaS avec suffisamment de visibilité sur le cash ? S’il existe un outil essentiel à la gestion, c’est bien le budget de trésorerie pour les SaaS. Regardons quels sont les enjeux et comment présenter son prévisionnel. Analysons ensuite la manière d’équilibrer son budget avec notamment le recours à un financement RBF.

lire la suite
Où trouver des investisseurs
Autres

Septembre 27, 2022

Chercher et trouver des investisseurs : comment s’y prendre ?

Toute entreprise a besoin de cash tant à la création, pour la marche des affaires que pour sa croissance. Mais où trouver des investisseurs selon les nécessités du moment ? Ça dépend !

lire la suite