Autres

Qu’est-ce que la dette privée ?

financement dette privée

Si l’on entend très régulièrement parler de la dette publique dans les médias par exemple, la dette privée est un terme qui revient moins fréquemment. Pourtant, l'endettement des entreprises (via la dette privée) est aussi important à surveiller que l'endettement des états (via la dette publique) si ce n’est plus. Il est donc intéressant de comprendre ce phénomène, et de quelle manière il est possible de réduire le montant de cette fameuse dette.

Comprendre ce qu’est la dette privée

La dette privée est une forme de prêt qui a lieu entre des entreprises et des investisseurs, plutôt qu'entre des emprunteurs et un organisme de crédit (privé ou public).

Avec la dette privée, les prêts sont financés par des fonds qui ne sont pas gérés par le trésor public d'un pays (dette publique). La dette privée englobe de nombreux types de transactions, comme par exemple :

- les obligations,
- les crédits bancaires,
- la dette convertible,
- les prêts de valeurs,
- la dette senior et la dette subordonnée,

Dès lors qu’un ménage ou qu’une entreprise décide de lever de la dette avec une solution de financement comme un crédit bancaire par exemple, elle participe donc à la dette privée. Cette dette est donc en constante évolution en fonction des emprunts réalisés par les uns et des derniers remboursements réalisés par les autres.

La dette privée est bien moins abordée dans le paysage médiatique en comparaison à la dette publique. Il s’agit pourtant d’une dette dont l'importance est déterminante dans notre économie. Les prêts réalisés dans le cadre de la dette privée sont en effet bien plus risqués.

Le poids de la dette privée en France

Lorsque l’on parle de la dette privée d’un pays, il s’agit de la dette de l’ensemble des acteurs économiques privés. Il y a les ménages, bien évidemment, mais aussi les entreprises, les artisans, les commerçants, les professions libérales, les agriculteurs, etc. Par opposition, lorsque l’on parle de dette publique, il s’agit de la dette de l’État et des pouvoirs publics.

Pour comprendre l’impact d’une pareille dette, on parle le plus souvent de poids de la dette privée en France. Au 2ème trimestre 2022, la dette privée de la France représente 147 % du PIB contre un peu plus de 113% pour la dette publique.

En comparaison, la dette des sociétés non financières privées (SA, SARL, SAS) s'élève à 85% du PIB contre 65% pour les ménages.
Le poids de la dette privée est donc le plus élevé. C'est également le plus risqué.

En effet, l’État est un agent économique bien spécifique considéré comme "immortel" ce qui l'autorise à avoir une dette en permanence, sans obligation de la rembourser (à l'exception des intérêts de celle-ci). L'état est également décideur de ses propres ressources, il possède le pouvoir de lever de l’impôt.

En revanche, un ménage ou une entreprise a une durée de vie limitée et se doit donc de rembourser sa dette selon une échéance obligatoirement définie lors de l'emprunt.

Pour comprendre l’impact de ce type de situation, on peut notamment faire le parallèle avec la crise de 2007-2008 des subprimes ou encore les crédits étudiants aux États-Unis actuellement, ces deux situations relèvent de la dette privée et ont provoqué des faillites d'entreprises en chaine.

Evolution de la dette privée entre 2016 et 2022


Sur ce graphique, vous pouvez constater l'évolution de l'endettement des entreprises privées entre le 1er trimestre 2016 et le 2ème trimestre 2022 pour la France et la zone euro. Les données sont exprimées en pourcentage du PIB.

Source : Banque de france, Taux d'endettement des ANF (2016 à 2022).

évolution de la dette privée entre 2016 et 2022

Les quelques points à retenir :

  • Au 1er trimestre 2016 la dette privée représentait 123,4% du PIB
  • Au 2ème trimestre 2022 (derniers chiffres en date), l'endettement privé atteint 147,2 % du PIB
    soit une augmentation de presque 24 points en 6 ans.
  • La dette privée en France (T2 2022) est largement plus élevée que celle de la zone euro avec une différence de 22,6 points.

La dette privée, véritable moteur de la croissance en Europe

Les investissements dans la dette privée sont effectués par des sociétés appelées fonds de dette et offrent de nombreux avantages, notamment un meilleur rendement offert par les prêts à long terme. Par conséquent, l’Europe est en mesure d’optimiser sa croissance et sa performance sur le marché financier grâce à ces opérations spécifiques liées à la dette privée.

Dans l'ensemble, la dette privée est une forme de prêt importante pour le marché financier européen. Les investissements et les fonds qui y sont associés offrent une possibilité d’investir à long terme et d’obtenir des rendements supérieurs à ceux offerts par la dette publique.

Comme nous l'avons vu le pourcentages du PIB lié à la dette privée ont connu une hausse importante au cours de ces 10 dernières années.

Ces opérations de prêts sont le plus souvent réalisées par des fonds spécialisés, des banques ou des entreprises dont l'objectif est de minimiser les risques et de maximiser le rendement.

Lever de la dette via un financement alternatif

Comme nous l'avons examiné, en proportion, les entreprises sont les acteurs économiques qui contribuent le plus à la dette privée.

En effet, nombreuses sont celles qui ont recours à des solutions de financement plus ou moins risquées pour pouvoir financer leurs activités et évoluer dans la direction souhaitée.

Cependant, plus l'entreprise s'endette plus cela limite ses capacités d'emprunt futures (refus de crédit auprès des banques, difficultés à lever des fonds). Il peut alors être préférable pour une entreprise d’opter pour un financement alternatif, plus flexible, et en corrélation directe avec ses possibilités financières. Cela lui permettra de continuer à se financer sereinement.

La solution de financement que nous recommandons :

Chez Unlimitd, nous proposons aux entreprises une solution de financement accessible uniquement en fonction de leurs revenus récurrents Mensuels ou annuels (ARR vs MRR) . De cette manière, celles qui savent qu’elles peuvent compter sur un certain montant en matière de chiffre d’affaires durant une période donnée auront accès à des possibilités simples, rapides et flexibles en matière de financement.

En quelques clics et en moins de 48h, une entreprise peut donc bénéficier d’une véritable opportunité de croissance grâce au financement obtenu, lui-même basé sur les revenus de cette dernière. En ces temps incertains, jouer la carte de la sécurité sera préférable pour de nombreuses entreprises souhaitant se développer !

Mars 03, 2022
Julien Zerbib
Julien Zerbib CEO d'UNLIMITD
Partager sur
Icon Facebook
Icon Linkedin

Ces articles pourraient vous plaire

besoin de financement, unlimitd
Autres

Août 19, 2022

Pilotage des besoins de financement en entreprise

Toute entreprise doit identifier son besoin de financement, tant lors de la création qu’à chaque stade de la croissance ou d’un investissement majeur. Le cash reste le nerf de la guerre et il ne peut venir à manquer.

Lire la suite
que faire contre l'inflation ?
E-commerce

Juillet 18, 2022

Comment faire face à l’inflation quand on est e-commerçant ?

“Les dirigeants sont un peu moins nombreux qu’au trimestre précédent à juger leur trésorerie aisée”, affirme Bpifrance Lab.

Lire la suite
e-commerce marketplace différence
E-commerce

Août 08, 2022

E-commerce VS Marketplace : quelles différences et comment choisir ?

Vous êtes vendeur et souhaitez effectuer vos ventes sur le web ? Ou bien vous êtes consommateur et cherchez le meilleur moyen d’acheter vos produits sur internet ? Dans ces situations, deux solutions s’offrent à vous : le e-commerce ou la marketplace.

Lire la suite