E-commerce

Solutions de prêt pour un site e-commerce en phase de croissance

prêt site e-commerce

Créer une activité de ventes en ligne constitue le point de départ. Pour perdurer, les jeunes pousses du secteur digital doivent toutefois s’assurer de financer leur croissance. Parmi les solutions de crédit qui s’offrent à elles, laquelle retenir ? Faisons le point sur les besoins de cash à financer pour se développer et les stratégies financières à adopter. Détaillons les types de prêt pour site e-commerce envisageables, qu’ils soient traditionnels ou alternatifs comme le revenue-based financing.

Sommaire

1 - Les besoins de trésorerie d’un e-commerce en développement

2 - Ventes en ligne : stratégie de financement

3 - Prêt pour un site e-commerce : les solutions classiques

4 - Le prêt e-commerce alternatif : le RBF

1 - Les besoins de trésorerie d’un e-commerce en développement

Après la création de l’activité e-commerce, la mise en place du site et l’achat du stock initial vient le temps de développer les ventes. Voici les postes à financer dans un contexte de croissance de l’entreprise. 

1.1 - L’investissement marketing, publicitaire et commercial

Après la phase de mise sur le marché d’un MVP (produit minimum viable), l’entrepreneur désire passer à la vitesse supérieure. Un projet de développement des ventes exige alors des dépenses marketing et publicitaires. Les politiques de SEA (publicité en ligne) et de SEO (référencement naturel) sont destinées à générer du trafic sur le site afin de gagner de nouveaux clients

Le recrutement des équipes marketing et commerciales requiert également de la trésorerie en amont de l’accroissement des ventes. Sans financement pour honorer ces dépenses, un professionnel ne peut envisager de faire grandir sa boutique sur le Web.  

1.2 - L’accroissement des stocks du site e-commerce

L’autre axe pour la croissance d’une activité e-commerce réside dans l’augmentation du stock de matières pour fabriquer ou de marchandises à vendre. Avec une boutique en ligne, le professionnel recherche à commercialiser par internet le maximum de produits. Si le nouveau client estime le délai de livraison trop long ou s’il est déçu par l’attente interminable de son colis, vous risquez de le perdre. 

Votre taux de churn (taux d’attrition) est un indicateur essentiel à prendre en compte quand vous démarrez votre business et souhaitez le développer. Il mesure effectivement le volume de clients perdus sur une période donnée

Aussi, disposer de stocks reste capital pour un site e-commerce. Cette étape exige de la trésorerie pour payer vos achats aux fournisseurs, le temps que les clients vous règlent leurs commandes.

2 - Ventes en ligne : stratégie de financement 

Une entreprise e-commerce peut-elle se lancer dans un tel projet sans stratégie financière établie dès le départ ? Les besoins en cash, fonds propres, recherche d’investisseurs, aides, prêts participatifs, bancaires ou alternatifs, diffèrent selon chaque étape du business plan.

2.1 - Penser au cash dès le lancement d’un site e-commerce

L’entrepreneur se focalise à la création de son activité e-commerce sur la conception de son service, concept ou produit, sans gros besoin de trésorerie. Il peut se contenter de son propre autofinancement et de l’aide de son entourage à travers le Love Money. 

Pour autant, nous lui recommandons de se préoccuper tout de suite de l’étape suivante, celle de la croissance de son site e-commerce. Il sait ainsi comment et où trouver les leviers financiers adaptés à chaque étape. L’objectif consiste à arrêter la dilution du capital tout en conservant un taux d’endettement raisonnable.

2.2 - Compléter les financements en fonds propres par de la dette

Une activité e-commerce peut nécessiter de lever des fonds au départ en pre-seed ou en phase d’amorçage. Toutefois, si vous ne souhaitez pas continuer à diluer le capital de votre société avec l’entrée de nouveaux investisseurs, d’autres financements sont accessibles. Pour compléter les capitaux propres, l’endettement permet d’équilibrer la structure financière. Long terme ou court terme, tout dépend de l’emploi que vous faites de cette ressource. Pour du stock ou des dépenses de fonctionnement, la recherche de prêt s’oriente sur du court terme en général.

3 - Prêt pour un site e-commerce : les solutions classiques

La stratégie de bootstrapping consiste à tout financer sur fonds propres des fondateurs. Elle s’avère peu adaptée à un site e-commerce si vous souhaitez développer sereinement l’entreprise. Après avoir ouvert le capital de la société à des investisseurs ou réalisé une opération de crowdfunding en capital (crowdequity), vous pouvez stopper la dilution et rechercher un prêt. Voici les possibilités qui s’offrent alors à vous. 

3.1 - La dette bancaire pour une activité e-commerce

Obtenir un prêt pour site e-commerce auprès d’un établissement de crédit classique peut rebuter les entrepreneurs en recherche de croissance. La frilosité des banques face à ces projets conduit à des demandes de garanties personnelles importantes et à des prêts aux montants limités en général. Enfin, pour un site web récent, il reste difficile de produire plusieurs bilans comptables comme l’exigent souvent les banques traditionnelles.

3.2 - Le recours au crowdlending pour financer un site e-commerce

Financement participatif de la famille du crowdfunding, le crowdlending consiste à emprunter « à la foule ». L’entrepreneur qui vend en ligne choisit alors une plateforme afin de lancer sa campagne de financement. Pour séduire les investisseurs, le projet doit présenter des contreparties intéressantes et incitatives. Précommandes, bons d’achat, taux d’intérêt avantageux, les solutions ne manquent pas. Ce type de prêt pour site e-commerce demande toutefois un travail conséquent pour réussir à réunir les fonds souhaités.

4 - Le prêt e-commerce alternatif : le RBF

À côté des financements habituels pour entreprises, il existe une solution alternative, simple d’accès pour une boutique de vente en ligne. Découvrez en quoi consiste le RBF, revenue-based financing. Il convient parfaitement pour financer la croissance d’une activité web.

4.1 - Définition du revenue-based financing

Financement basé sur les revenus, le RBF nous arrive des États-Unis. Il bouscule les manières de trouver du cash pour faire grandir les activités digitales ou innovantes. Tournée résolument vers les recettes à venir, l’analyse financière de l’organisme qui réalise un prêt RBF consiste à examiner le marché, les clients et les perspectives. Le crédit se rembourse au rythme des encaissements futurs.  

4.2 - Caractéristiques d’un prêt pour site e-commerce en RBF

Le revenue-based financing est un prêt court terme. Pour une activité e-commerce, ce financement permet d’accroître les stocks en vue de ventes futures. Il peut aussi s’agir de financer les dépenses marketing, publicitaires et commerciales, indispensables au développement du site web. Vous achetez auprès de vos fournisseurs. L’organisme prêteur règle en général directement les factures à votre place.

Financement non dilutif, ce prêt pour boutique en ligne ne fait pas entrer de nouveaux associés au capital de l’entreprise. L’établissement qui réalise le crédit n’exige pas de garanties personnelles contrairement à une banque. Système simple, il offre la possibilité d’obtenir très vite un montant important sous réserve de l’analyse rapide de votre dossier.

4.3 - L’offre d’Unlimitd : prêt pour site de vente en ligne

Unlimitd, expert en revenue-based financing en France, est un spécialiste du prêt pour site e-commerce. Nous accompagnons les entrepreneurs dans la croissance de leurs ventes en ligne. Avec notre solution, après 6 mois de ventes effectives, vous pouvez financer vos stocks et vos dépenses publicitaires. Rapide, flexible et en toute transparence, notre prêt sans garantie personnelle vous évite toute dilution de votre capital. Nous vous répondons sous 48 heures.

Vous connectez vos comptes bancaires, publicitaires et e-commerce à notre plateforme en ligne (Facebook Ads, Google Ads, Shopify, Prestashop, Stripe, etc.). Vous réglez vos achats publicitaires avec la carte de paiement Unlimitd. Quant aux stocks, vous nous faites parvenir les factures des fournisseurs et nous les payons à votre place. Dans les deux cas, le remboursement du crédit s’effectue selon le chiffre d’affaires futur, moyennant une commission perçue.

Unlimitd vous offre la solution idéale de prêt pour site e-commerce afin de favoriser la croissance des ventes de votre boutique en ligne. Simple à mettre en œuvre, ce type de crédit vous assure un accompagnement professionnel réactif de votre projet. Contactez-nous pour une simulation de financement RBF !

Juillet 10, 2022
Julien Zerbib
Partager sur
Icon Facebook
Icon Linkedin

Ces articles pourraient vous plaire

durée financement stock
E-commerce

Juin 18, 2022

Durée de financement du stock pour des ventes en ligne : théorie et pratique

Créer puis développer son activité e-commerce sans cash est illusoire. Même si les clients paient majoritairement comptant, pour encaisser, l’entreprise doit vendre. Et pour vendre, elle doit disposer de produits. Sur quelle durée de financement du stock partir ?

Lire la suite
budget acquisition e commerce
E-commerce

Mai 21, 2022

E-commerce : Quel budget pour votre stratégie de communication digitale ?

Bien que le digital soit un enjeu majeur pour les entreprises, de nombreux dirigeants cherchent à optimiser (quitte à sous-estimer) leur budget de communication et à privilégier le développement commercial de leur entreprise…aux dépens de leur stratégie digitale. Pourtant, à l’ère numérique, il est nécessaire, si ce n’est indispensable, de tirer parti de cette nouvelle tendance et d’allouer un budget de communication digitale afin d’accroître sa visibilité sur le web.

Lire la suite
financement RBF
Financement RBF

Avril 19, 2022

Qu’est ce que le Revenue-Based Financing (RBF) ?

Alors que les entreprises du numérique n’ont pas toujours la possibilité de recourir à un prêt bancaire et qu’une levée de fonds en equity est souvent longue et coûteuse, le RBF représente une alternative innovante pour les entreprises souhaitant accélérer leur croissance. Segment encore méconnu du financement participatif, le Revenue Based Financing (RBF) représente une option plus flexible et moins coûteuse que les emprunts bancaires et le financement par augmentation de capital. Spécifiquement adressé aux startups digitales et aux acteurs du e-commerce, il permet aux entreprises de financer leur croissance tout en conservant l’intégralité de leur capital. Qu’est-ce que le Revenue Based Financing (RBF) ? Comment permet-il d’accélérer sa croissance ? Et quelles sont ses perspectives de développement en France ? On fait le tour en quelques minutes.

Lire la suite