Campagne Google Shopping : création, suivi et financement

campagne google shopping

Vendre des produits en ligne suppose d’adopter les bonnes pratiques afin de mettre correctement en avant ses articles. Parmi les outils du marché, la campagne Google Shopping constitue un processus très intéressant. C’est donc utile de maîtriser ce concept pour ensuite déployer ce type d’actions publicitaires. Commençons par le définir avant de passer en revue trois angles, la création, le suivi et le financement d’une campagne Google Shopping.

1 - Préambule : qu’est-ce qu’une campagne Google Shopping ?

  • 1.1 - Qu’est-ce que Google Shopping ?
  • 1.2 - Campagne Google Shopping : principes et fonctionnement
  • 1.3 - Les différents types de campagnes publicitaires avec Google
  • 1.4 - Quand utiliser la publicité payante pour votre activité en ligne ?

2 - Création d’une campagne Google Shopping : les étapes

  • 2.1 - Préalable : intégrer les produits de l’e-boutique dans Google Merchant Center
  • 2.2 - Créer la campagne publicitaire Google Shopping
  • 2.3 - Zoom sur la définition des enchères
  • 2.4 - Zoom sur la création du groupe d’annonces
  • 2.5 - Zoom sur la détermination du budget maximum

3 - Suivi et analyse des performances des campagnes

  • 3.1 - Pourquoi réaliser le suivi des données de vos campagnes Google Shopping ?
  • 3.2 - Comment suivre les coûts et le ROI des dépenses publicitaires ?

4 - Financement des campagnes publicitaires du type Google Shopping

  • 4.1 - Quels sont les postes de charges à financer pour une campagne publicitaire ?
  • 4.2 - Quelle solution de financement privilégier pour la croissance des ventes de l’entreprise ?

1 - Préambule : qu’est-ce qu’une campagne Google Shopping ?

Si vous souhaitez vendre sur Google Shopping, une des étapes du processus consiste à lancer une campagne Google Shopping. Voici comment cela fonctionne et quelles sont les différences avec les autres annonces publicitaires proposées par Google.

1.1 - Qu’est-ce que Google Shopping ?

Google Shopping est une boutique en ligne sur laquelle l’internaute trouve directement les produits de votre entreprise par une recherche sur le moteur. En un clic, il arrive sur une page de votre site e-commerce. Il peut alors choisir un produit et confirmer son achat. Grâce au paramétrage réalisé sur Google Merchant Center et sur Google Ads, toutes les informations sur les articles, catégories, prix, conditions de paiement et de livraison, etc., sont présentes sur Google Shopping.

1.2 - Campagne Google Shopping : principes et fonctionnement

Par ce processus simple pour l’internaute qui recherche un produit, l’entreprise e-commerce augmente sa visibilité sur internet. Ces publicités s’affichent en outre à plusieurs endroits, le moteur de recherche de Google, la page Google Shopping, mais aussi sur Display Google et YouTube. Il existe deux types de campagnes Google Shopping. Vous pouvez opter pour les gratuites. Toutefois, avec les payantes, les annonces se positionnent mieux, soit en tout début de première page du moteur.

1.3 - Les différents types de campagnes publicitaires avec Google

La campagne Google Shopping, payante ou gratuite, ne constitue pas la seule manière de faire de la publicité au travers de Google.

a - Les annonces textuelles de Google Ads, anciennement Adwords

Ce sont les publicités classiques basées sur le texte et non pas sur la photo du produit à vendre. Elles apparaissent avant (et après) les premières réponses « gratuites » dans la SERP (search engine page result), soit la page de résultats du moteur de recherche. Elles comportent la mention « annonce » afin d’alerter l’internaute par rapport aux résultats du référencement naturel.

L’entreprise qui réalise ce type de publicité avec Google fixe ses enchères pour les mots-clés visés. Elle paie donc en fonction du nombre de clics des visiteurs sur l’annonce et du CPC (coût par clic) défini.

b - Les annonces avec images sur Google : Google Shopping

Ce sont des publicités qui se basent d’abord sur l’image de l’article à vendre. En outre, ces annonces apparaissent à plusieurs endroits sur le Web. Elles tendent à devenir majoritaires sur l’ensemble de la publicité Google. Vous pouvez associer les deux processus en même temps, annonces textes et images. Vous optimisez alors l’impact sur le prospect et la visibilité de vos produits.

1.4 - Quand utiliser la publicité payante pour votre activité en ligne ?

Les campagnes Google Shopping les plus pertinentes en termes de visibilité sont celles qui sont payantes. Déterminez donc un budget financier pour ce type de publicité. Prenez garde ensuite à le consommer de façon optimale. Privilégiez les moments clés en fonction de votre activité afin de favoriser la conversion.

3 périodes semblent particulièrement adaptées pour la publicité sur Google Shopping 

  • à la création de la boutique en ligne, afin de disposer d’une visibilité immédiate, sans attendre l’effet du référencement gratuit (SEO) ;
  • les moments qui précèdent les pics de vente pour les articles à forte saisonnalité ;
  • les périodes de l’année où votre stratégie marketing conduit à proposer une promotion, des produits gratuits, etc.

2 - Création d’une campagne Google Shopping : les étapes

Comment procéder pour lancer une campagne de vente sur Google Shopping ? Le processus comprend plusieurs étapes majeures.

2.1 - Préalable : intégrer les produits de l’e-boutique dans Google Merchant Center

Avant de lancer une campagne Google Shopping, l’e-commerçant a déjà créé ses comptes Google Ads et Google Merchant Center (GMC). Il a également intégré son catalogue d’articles à vendre dans GMC. Le terme précis à connaître est le chargement du flux de produits. Par cette opération, vous paramétrez toutes les spécifications obligatoires qu’exige Google Shopping, de la description du produit au prix de vente, sans oublier la disponibilité, les moyens de paiement, etc.

2.2 - Créer la campagne publicitaire Google Shopping

Une fois que les comptes GMC et Google Ads (ex-Adwords) sont connectés, la campagne Google Shopping se paramètre dans l’outil Google Ads.

Voici les étapes à suivre :

  1. cliquez sur « campagne » puis sur le « plus » pour en créer une nouvelle ;
  2. sélectionnez un objectif dans la liste ou ajoutez-en un ;
  3. choisissez « shopping » dans la liste des types de campagnes ;
  4. cliquez sur le compte GMC et retenez parmi les flux produits ceux que vous voulez mettre en avant (par pays de vente, par libellé, etc.) ;
  5. définissez vos paramètres publicitaires (nom de la campagne, stratégie d’enchères, zones géographiques, budget journalier, etc.) ;
  6. constituez un groupe d’annonces pour des articles spécifiques ;
  7. cliquez sur le bouton « enregistrer ».

2.3 - Zoom sur la définition des enchères

C’est grâce aux enchères que Google décide quelles annonces il va publier et dans quel ordre. Google Ads propose plusieurs stratégies en matière d’enchères. L’e-commerçant doit d’abord fixer ses objectifs, comme générer du trafic sur son site, améliorer la notoriété et la visibilité d’une marque, créer de la conversion, etc.

En fonction de ces buts, la politique d’enchères diffère. Pour vendre et donc convertir, Google Ads préconise d’opter pour les enchères intelligentes. Ce processus automatique utilise le machine learning afin de déterminer la meilleure offre au moment de l’enchère. Vous pouvez toutefois définir manuellement vos enchères.

2.4 - Zoom sur la création du groupe d’annonces

Le plus simple consiste à créer un groupe de produits, avec une enchère générale pour l’ensemble. Vous pouvez aussi affecter des articles qui présentent certaines caractéristiques à un groupe d’annonces. Vous disposez de la possibilité de préciser pour chaque groupe d’annonces un texte de mise en avant avec une accroche commerciale. Testez plusieurs libellés promotionnels après la création de la campagne, puis corrigez pour retenir les meilleurs en termes de clics.

2.5 - Zoom sur la détermination du budget maximum

L’entrepreneur qui vend en ligne peut décider d’un budget quotidien pour chaque campagne créée sur Google Ads. Il reste possible de le modifier pendant le déroulement de la campagne. Notez que Google vous recommande un nouveau budget lorsque les campagnes atteignent régulièrement le plafond journalier défini.

En surveillant l’utilisation réelle du budget, vous pouvez optimiser l’allocation des ressources aux différentes campagnes en : 

  • les augmentant pour celles qui pourraient générer plus de clics et de conversions ;
  • les réduisant pour celles qui fonctionnent très peu par rapport au budget affecté. 
performances campagne google shopping

3 - Suivi et analyse des performances des campagnes

Après avoir créé votre campagne Google Shopping, pensez à suivre leur performance. Par ces actions, vous mesurez l’efficacité de la publicité, qu’il s’agisse du taux de conversion, des impressions, etc.

3.1 - Pourquoi réaliser le suivi des données de vos campagnes Google Shopping ?

Dépenser de l’argent sans vérifier le retour sur investissement des campagnes Google Shopping ne relève pas d’une bonne stratégie marketing. L’analyse des données apporte de précieux enseignements pour rectifier ce qui doit l’être. Avec ces éléments, vous pourrez ensuite corriger le budget, voire optimiser le flux de produits comme leur visuel, les messages de promotion, etc.

Aucune boutique en ligne ne peut se permettre, surtout dans le contexte économique actuel, de brûler son cash sans en mesurer l’effet. En outre, les outils proposés par Google Shopping aident à extraire les informations essentielles à cette analyse. Ce serait dommage de se priver de ces astuces pratiques.

3.2 - Comment suivre les coûts et le ROI des dépenses publicitaires ?

Tout d’abord, Google Ads comporte des outils de suivi des données pour chaque campagne Google Shopping. Ainsi, vous pouvez consulter plusieurs pages et rapports avec la personnalisation des informations. Par exemple, vous récupérez pour les groupes de produits ou même par produit, le coût par clic maximal, le taux de clics, les taux de conversion, d’impression, etc. Quant au rapport d’analyse des enchères, il vous informe sur la performance de votre campagne marketing comparée à la concurrence. 

Google Analytics, associé avec Google Ads, vous donne accès à un rapport spécifique. Cliquez sur « rapports » puis « acquisition/Google Ads/Campagnes Shopping ». Avec ces informations, vous analysez le taux de conversion notamment. Vous déterminez où se situent les meilleurs résultats et les moins bons. Vous pouvez ajuster les enchères définies et les budgets marketing en conséquence.

4 - Financement des campagnes publicitaires du type Google Shopping

Réaliser de la publicité sur Google Shopping pour une boutique de vente en ligne, quoi de plus normal ! L’entrepreneur doit aussi se poser la question par anticipation de comment financer cette opération marketing, sans oublier les stocks de produits à vendre !

4.1 - Quels sont les postes de charges à financer pour une campagne publicitaire ?

Une activité e-commerce dispose d’une zone de chalandise énorme, le Web. Pour autant, parvenir à attirer l’internaute sur la page de la boutique, l’inciter à cliquer sur le produit pour l’acheter, toutes ces actions exigent de l’argent. Les budgets publicitaires peuvent représenter des montants significatifs qui grèvent la trésorerie.

Par ailleurs, si la campagne Google Shopping fonctionne très bien et contribue à augmenter les ventes, l’e-commerçant doit détenir les articles afin de livrer ses clients sans délai. Cette augmentation des produits achetés aux fournisseurs s’organise bien avant de percevoir les revenus des ventes. Là encore, ce poste de stocks doit se financer surtout dans une étape de croissance de la société.

4.2 - Quelle solution de financement privilégier pour la croissance des ventes de l’entreprise ?

N’attendez pas les premiers clics de l’internaute sur vos fiches produits ! C’est un peu tard pour organiser le financement d’opérations comme Google Shopping. Le mieux est de s’en soucier en amont du lancement des campagnes publicitaires, voire avant de déterminer le budget des enchères.

a - Inconvénients des financements traditionnels

Les campagnes Google Shopping payantes comme l’achat de produits à stocker, voilà des dépenses d’exploitation qui entrent dans le besoin en fonds de roulement, un indicateur essentiel. Elles représentent des sorties de cash alors que les encaissements des futures ventes arrivent en décalé.

Or, les banques classiques ne souhaitent pas toujours financer le BFR, sauf à fournir des garanties. Quant aux fonds d’investissement, envisager une levée de fonds pour développer l’activité, c’est aussi s’exposer à une dilution du capital. Vous faites entrer de nouveaux associés dans la société avec le risque de perdre le pouvoir peu à peu.

b - Solution alternative : le revenue-based financing (RBF)

Heureusement, il existe depuis quelques années, un mode de financement nouveau et alternatif, le revenue-based financing, dit RBF. En provenance des USA, ce crédit court terme apporte de la flexibilité et de l’agilité aux start-ups et entreprises digitales en France. Il évite à un e-commerçant de devoir produire des garanties au banquier ou de réduire son pouvoir comme en cas de levée de fonds.

Ce financement s’octroie en évaluant la capacité des sociétés du Web à rembourser le crédit en fonction de leurs revenus futurs. Aucun bilan comptable n’est requis. C’est l’analyse du business, du CRM, des comptes bancaires, etc. qui prime.

c - Unlimitd vous accompagne pour développer vos ventes grâce au RBF

Organisme spécialisé en distribution de crédits court terme du type RBF, Unlimitd propose une solution simple et rapide à mettre en œuvre pour accompagner la croissance. En 48 heures maximum vous obtenez les fonds suite à votre demande en ligne sur notre plateforme. Pour les campagnes Google Shopping, envoyez-nous vos factures de publicité. Nous les réglons pour vous. Faites de même pour les achats de produits indispensables à l’augmentation du stock. Vous nous remboursez en fonction des revenus réels futurs.

 

Une campagne Google Shopping ça s’organise et ça se finance !

Vouloir développer les ventes de ses produits par des actions publicitaires en ligne, rien de plus logique pour une activité e-commerce. Toutefois, ces opérations marketing entraînent des dépenses à financer. Si vous souhaitez échanger sur l’opportunité d’un crédit du type revenue-based financing pour vos stocks et vos campagnes de publicité, contactez nos experts en ligne !

Ces articles pourraient vous plaire

besoin de financement, unlimitd
Autres

Août 19, 2022

Pilotage des besoins de financement en entreprise

Toute entreprise doit identifier son besoin de financement, tant lors de la création qu’à chaque stade de la croissance ou d’un investissement majeur. Le cash reste le nerf de la guerre et il ne peut venir à manquer.

Lire la suite
que faire contre l'inflation ?
E-commerce

Juillet 18, 2022

Comment faire face à l’inflation quand on est e-commerçant ?

“Les dirigeants sont un peu moins nombreux qu’au trimestre précédent à juger leur trésorerie aisée”, affirme Bpifrance Lab.

Lire la suite
e-commerce marketplace différence
E-commerce

Août 08, 2022

E-commerce VS Marketplace : quelles différences et comment choisir ?

Vous êtes vendeur et souhaitez effectuer vos ventes sur le web ? Ou bien vous êtes consommateur et cherchez le meilleur moyen d’acheter vos produits sur internet ? Dans ces situations, deux solutions s’offrent à vous : le e-commerce ou la marketplace.

Lire la suite