SaaS

Comment réaliser un financement de start-up ?

Que ce soit dans le cadre de son lancement ou de son développement, une start up aura bien souvent besoin de trouver un financement. Ce financement de start up va ainsi participer à augmenter le capital de l’entreprise et lui permettre ainsi de mener à bien ses projets, de tenter de nouvelles innovations, etc. En France, il existe différents moyens de trouver un financement de start up. Alors pourquoi opter pour un financement de start up ? Comment réussir ? Quelles sont les différentes sortes de financement existantes ? Réponses !

Pourquoi rechercher un financement ?

Une start up est une entreprise qui va avoir besoin de financements pour se lancer, mais aussi pour concrétiser de nouveaux projets. Il n’est donc pas rare de voir ce type d’entreprise partir à la recherche de nouveaux financements de façon régulière notamment pour :

  • Financer son démarrage, pour le financement du besoin en fonds de roulement (BFR c'est quoi?) ou encore la phase de recherche et développement par exemple
  • Renforcer ses capitaux propres pour un prêt, et ainsi convaincre plus facilement les organismes de prêts
  • Financer son cycle d’exploitation, afin de conserver la meilleure santé financière possible au quotidien
  • Financer sa croissance, son internationalisation ou encore son évolution
  • Bénéficier d’une assistance en matière de risques et d’orientation stratégique (dans le cas d’une levée de fonds)
  • Etc.

Plusieurs méthodes peuvent alors être mises en œuvre afin de réussir son projet.

Comment réussir le financement de sa start-up ?

Pour réussir le financement de sa start-up, quelques astuces peuvent être appliquées. En effet, quel que soit le mode de financement choisi, il convient de disposer d’un dossier solide pour convaincre les personnes concernées et en mesure de débloquer les différents fonds. On recommande donc le plus souvent de :

  • Concevoir un business model et un business plan pertinent
  • S’entourer d’une équipe projet cohérente
  • Bien choisir le mode de financement pour son projet
  • Obtenir de premiers résultats, signes que le projet présente effectivement de l’intérêt

Maitriser son sujet et bien préparer son dossier est une condition indispensable pour obtenir le financement d’une start-up. On peut alors se tourner vers la solution de financement qui correspond le mieux à ses attentes.

Les différentes solutions de financement

Pour accompagner une start-up dans son projet de création ou de développement, il existe plusieurs solutions de financement. Ces dernières seront plus ou moins adaptées en fonction du projet, mais aussi des attentes de l’entreprise.

Le Revenue Based Financing

La méthode de financement particulièrement pertinente pour le financement d’une start up est le RBF ou Revenue Based Financing. Cette approche consiste à se tourner vers un organisme spécialisé comme Unlimitd afin de réaliser un emprunt basé sur ses revenus futurs. Cette solution est par exemple accessible aux start-ups qui proposent des systèmes d’abonnements et qui peuvent alors anticiper un revenu à plus ou moins long terme. Le RBF permet alors de transformer ses revenus futurs en trésorerie immédiate afin d’amorcer le développement d’un projet ou tout simplement d’accompagner le développement de l’entreprise. L’emprunt est donc beaucoup plus sûr que lors d’un crédit classique et ne nécessite pas non plus de sacrifier des parts de sa société comme ça peut être le cas avec la levée de fonds. Il s’agit d’une solution de financement de croissance à envisager pour une start-up! Contactez-nous pour en savoir plus!

Les apports en fonds propres des associés

Il s’agit souvent de la première solution de financement de start-up mise en place au moment de la création de l’entreprise : les apports en fonds propres des associés. En effet, les associés à l’initiative de la création de la start-up vont pouvoir investir leurs fonds personnels dans la société. Il peut s’agir d’un montant plus ou moins important, mais il peut aussi s’agir d’autres éléments de valeur comme une application web ou encore un projet de recherche par exemple. C’est souvent par là que commence le financement d’une start-up.

La levée de fonds de démarrage

Le capital amorçage d’une start-up est bien souvent réalisé grâce à une levée de fonds. La levée de fonds consiste à convaincre des investisseurs d’investir dans le projet en échange de parts de la société. Il s’agit donc ici de convaincre chaque investisseur du potentiel du projet. Attention cependant à ne pas faire une levée de fonds trop importante sans quoi les associés à l’initiative du projet se retrouveraient minoritaires dans l’entreprise et perdraient notamment de leur pouvoir décisionnel.

Les aides et dispositifs de soutien

Il existe également des aides et dispositifs de soutien visant à aider les entreprises à se lancer. Pour en connaitre les modalités, il convient de prendre contact avec la Banque Publique d’Investissement. Par ailleurs, il existe des concours proposés chaque année qui permettent de remporter une contribution financière dans le cadre de sa création d’entreprise. Il peut s’agir d’opportunités intéressantes pour se constituer un capital.

L’emprunt bancaire

On peut aussi choisir d’opter pour un emprunt bancaire afin de financer son démarrage comme son développement. L’emprunt bancaire reste en effet une solution très plébiscitée par les entreprises qui souhaitent se développer sans passer par la levée de fonds par exemple. S’il s’agit d’une méthode qui permet de rester maitre de son entreprise, cela demande aussi d’apporter certaines garanties qui seront souvent un premier apport (des dispositifs de garanties peuvent être mis en place par la BPI). Par ailleurs, les échéances devront être remboursées assez rapidement, ce qui peut impacter la trésorerie au moment du lancement de l’entreprise par exemple.

La levée de fonds de développement

Pour participer au capital développement, une levée de fonds peut être à nouveau organisée. La différence avec celle de démarrage, c’est que l’entreprise aura déjà une certaine valeur et sera installée, ce qui permet de récolter des financements plus importants sans pour autant perdre le contrôle de son entreprise.

Avril 15, 2022
Julien Zerbib
Partager sur
Icon Facebook
Icon Linkedin

Ces articles pourraient vous plaire

SaaS

Avril 19, 2022

Budget de trésorerie pour les SaaS : notre guide pratique

Avec l’avènement du numérique et de la dématérialisation, les logiciels accessibles en ligne sans acheter de licence font partie du paysage économique. Le pilotage de ces activités SaaS basées sur des revenus du type abonnement exige de la rigueur sur le plan financier. Comment développer des prestations de service en mode SaaS avec suffisamment de visibilité sur le cash ? S’il existe un outil essentiel à la gestion, c’est bien le budget de trésorerie pour les SaaS. Regardons quels sont les enjeux et comment présenter son prévisionnel. Analysons ensuite la manière d’équilibrer son budget avec notamment le recours à un financement RBF.

Lire la suite
E-commerce

Mai 10, 2022

Pourquoi Greenmetrics et Unlimitd s’associent ?

Interview de Julien Zerbib, CEO Unlimitd et Nicholas Mouret, CEO Greenmetrics

Lire la suite
SaaS

Avril 19, 2022

Besoin de trésorerie en SaaS : Comment y faire face ?

Le cash c’est le nerf de la guerre dans une entreprise. Pour se développer comme pour pérenniser sa société, le suivi des encaissements et décaissements s’impose. Vous vous demandez comment répondre à un besoin de trésorerie en SaaS ? Voyons d’abord comment calculer vos besoins en financement et pourquoi une bonne gestion de trésorerie constitue un réel atout. Nous vous détaillons ensuite les solutions qui permettent d’y faire face, notamment grâce à un crédit à court terme rapide et non dilutif, le RBF.

Lire la suite