Autres

Comprendre et utiliser la notion d’actif d’exploitation

actif d'exploitation

Le bilan comptable s’organise autour de notions d’emplois et de ressources à l’actif et au passif. Savez-vous ce que recouvre exactement l’expression « actif d’exploitation » et quelle est son utilité ? Définition, différence avec le hors exploitation, composition détaillée et ratios de structure financière, vous connaîtrez tout sur l’actif d’exploitation avec cet article.

Sommaire :

1 - Actif d’exploitation : définition

2 - Composition de l’actif d’exploitation d’un bilan

3 - Les actifs d’entreprise : utilisation et ratios

1 - Actif d’exploitation : définition

Les actifs d’une entreprise se répartissent entre ceux qui servent à l’exploitation et ceux dits hors exploitation, non nécessaires à l’activité économique. Ils se rangent en plusieurs catégories selon leur degré de liquidité.

1.1 - Définition d’un actif d’exploitation en entreprise

Les actifs correspondent à tous les éléments que possède une entreprise. Le terme « actif d’exploitation » recouvre l’ensemble des postes de l’actif du bilan qui entrent dans la production de l’activité. Ils assurent donc le cycle d’exploitation jusqu’à la commercialisation des produits ou services de l’entreprise.

1.2 - Différence entre actif d’exploitation et actif hors exploitation

À côté de ces actifs d’entreprise à caractère d’exploitation, la comptabilité peut aussi comprendre des actifs hors exploitation. Ce sont des postes qui ne participent pas à l’activité courante et n’entrent pas dans le cycle de production. Par exemple, si vous cédez un terrain ou un bâtiment et attendez le paiement par l’acquéreur, le prix de la vente figure en créance hors exploitation. Il en va de même pour les charges constatées d’avance ainsi que les valeurs mobilières.

2 - Composition de l’actif d’exploitation d’un bilan

L’actif d’exploitation se répartit entre l’actif immobilisé et l’actif circulant. Tous ces emplois sont à financer par des ressources en respectant autant que possible une logique de liquidité des actifs et d’exigibilité des dettes.

2.1 - L’actif immobilisé, partie stable de l’actif d’exploitation

Le haut de bilan actif correspond aux emplois durables ou stables. Ce sont donc les immobilisations après amortissement. Ils comprennent des éléments :

  • incorporels comme les licences, brevets ou fonds de commerce ;
  • corporels comme les terrains, les immeubles, les équipements et matériels y compris informatiques et de transport.
  • financiers avec les titres de participations, les dépôts et cautionnements et les prêts accordés.

2.2 - L’actif circulant, un actif d’exploitation qui se consomme

L’autre partie de l’actif d’exploitation correspond aux biens périssables par opposition aux biens durables que constituent les actifs immobilisés. Dans cette catégorie entrent les postes suivants :

  • les stocks de matières premières, encours de production et marchandises ;
  • les créances clients hors vente d’immobilisations ;
  • les créances relatives à la TVA et aux impôts ;
  • Les créances sociales ;
  • les avances et acomptes versés aux fournisseurs d’exploitation.

3 - Les actifs d’entreprise : utilisation et ratios

Cette notion d’actif d’exploitation se rencontre lors de l’analyse financière d’un bilan comptable. Voici les indicateurs à suivre pour piloter la structure financière de l’entreprise et aussi la stratégie de financement de l’exploitation. 

3.1 - Actifs d’exploitation et analyse financière d’un bilan

Les notions d’exploitation et de hors exploitation servent à préciser la composition de la structure financière. Le besoin en fonds de roulement peut comprendre ponctuellement des postes de créances ou de dettes significatifs, mais sans rapport avec le cycle d’exploitation. En répartissant les actifs circulants ainsi, vous pouvez réaliser une analyse financière plus fine d’un bilan fonctionnel. 

En quelque sorte, vous isolez donc la partie hors exploitation qui présente parfois un caractère épisodique ou exceptionnel. C’est plus logique de procéder de la sorte pour calculer les financements nécessaires pour les besoins courants de l’activité

3.2 - Les actifs d’exploitation, des emplois à financer par des ressources

Les actifs constituent des emplois. Ils se financent obligatoirement par des ressources qui figurent au passif du bilan. Une bonne structure financière consiste à privilégier les ressources stables pour le financement des emplois durables. Ce sont les capitaux propres, mais aussi les dettes à moyen et long terme auprès des établissements de crédit ainsi que les comptes courants d’associés. 

Inversement, les actifs circulants nets des passifs circulants se financent par de la trésorerie court terme quand le fonds de roulement ne suffit pas. Emprunt court terme, crédit de campagne, découvert bancaire ou revenue-based financing (RBF) entrent dans cette catégorie.

3.3 - L’actif immobilisé pour le calcul du fonds de roulement

Les actifs d’exploitation qui correspondent aux emplois durables, donc les immobilisations, entrent dans le calcul du fonds de roulement. Ainsi le FDR est la différence entre :

  • les capitaux propres (capital et réserves) majorés des dettes financières à plus d’un an
    et
  • les immobilisations nettes d’amortissement. 

Si le FDR ressort positif, c’est autant de ressources disponibles pour couvrir les besoins des actifs d’exploitation. Dans le cas contraire, la structure financière semble déjà déséquilibrée avec des capitaux permanents inférieurs aux emplois stables.

3.4 - L’actif circulant pour calculer le besoin en fonds de roulement

Les actifs d’exploitation qui correspondent aux actifs circulants participent au calcul du BFR, le besoin de fonds de roulement. Ce ratio correspond au décalage de trésorerie généré par l’activité. Avant d’encaisser les factures des clients, vous devez d’abord acheter des produits ou des services à des fournisseurs, voire les stocker. 

Le BFRE correspond au BFR d’exploitation soit la différence entre :

  • les actifs circulants d’exploitation (stocks et créances) ;
  • et les dettes circulantes d’exploitation (dettes fournisseurs, fiscales et sociales).

En conclusion, la notion d’actif d’exploitation sert à identifier les éléments de l’actif du bilan indispensables à l’activité courante de l’entreprise. Ces postes entrent dans la détermination de ratios comme le FDR et le BFRE, éléments incontournables à une stratégie de financement.

Septembre 04, 2022
Julien Zerbib
Julien Zerbib, CEO Unlimitd
Partager sur
Icon Facebook
Icon Linkedin

Ces articles pourraient vous plaire

levée de fonds
Financement RBF

Septembre 06, 2022

Limites des levées de fonds pour financer une start-up

La levée de fonds constitue-t-elle réellement la panacée pour une start-up ? Même s’il semble avoir le vent en poupe quand on parle de jeunes entreprises innovantes, ce mode de financement comporte toutefois ses limites.

Lire la suite
trésorerie Saas
SaaS

Avril 19, 2022

Budget de trésorerie pour les SaaS : notre guide pratique

Avec l’avènement du numérique et de la dématérialisation, les logiciels accessibles en ligne sans acheter de licence font partie du paysage économique. Le pilotage de ces activités SaaS basées sur des revenus du type abonnement exige de la rigueur sur le plan financier. Comment développer des prestations de service en mode SaaS avec suffisamment de visibilité sur le cash ? S’il existe un outil essentiel à la gestion, c’est bien le budget de trésorerie pour les SaaS. Regardons quels sont les enjeux et comment présenter son prévisionnel. Analysons ensuite la manière d’équilibrer son budget avec notamment le recours à un financement RBF.

Lire la suite
Où trouver des investisseurs
Autres

Septembre 27, 2022

Chercher et trouver des investisseurs : comment s’y prendre ?

Toute entreprise a besoin de cash tant à la création, pour la marche des affaires que pour sa croissance. Mais où trouver des investisseurs selon les nécessités du moment ? Ça dépend !

Lire la suite