Autres

Fydem : Démocratiser l’accès au crédit grâce à la data

Alors que 6 clients bancaires sur 10 l’est pour obtenir un crédit, de nombreuses personnes en sont encore exclues. En effet, les banques cherchent avant tout à réduire le risque d’impayés. Elles ne prêtent ainsi qu’aux particuliers doté d’un profil rassurant du point de vue du prêteur. Et c’est justement le pari de Fydem : démocratiser l’accès au crédit par le biais du numérique.

I) Fydem : L’histoire de la startup

Fondée en 2019, Fydem est une startup française fondée par Jonathan Dahan, un data scientist dans le secteur bancaire, et Nick van Roekel, un ingénieur spécialisé dans le secteur pétrolier. Ensemble, ils ont développé un outil financier automatisé s’appuyant sur la data afin de démocratiser l’accès au crédit. La plateforme propose ainsi des solutions SaaS à destination des institutions financières et des entreprises de e-commerce. 

Composée d’une équipe de plus de 16 personnes combinant de nombreuses expertises, Fydem a pour objectif est de :

  • numériser le crédit ;
  • construire une base financière plus solide pour les générations futures grâce à la date.

Pour aider les institutions financières à répondre aux besoins des nouvelles générations, qui sollicitent de plus en plus de nouvelles formes de financement, Fydem a conçu une solution sécurisée permettant d’analyser automatiquement la solvabilité des demandeurs de crédit grâce à l’extraction d’informations approfondies sur les clients afin de faciliter l’introduction de produits et services financiers adaptés à leurs profils. 
Fydem aide donc les institutions financières telles que les banques à déployer des expériences de prêt entièrement digitalisées à travers sa technologie end-to-end de distribution de crédit.

II) Les solutions proposées par Fydem pour faciliter l’accès au crédit

Conçue par des experts du secteur bancaire, la plateforme Fydem est conforme et adaptée aux exigences de prêts modernes. Faute d’outils performants, les banques analysent généralement le profil des emprunteurs sur la seule base du revenu (et de sa fréquence), qui ne saurait toutefois être le seul élément d’évaluation du risque. 

Grâce à ses outils, Fydem offre une solution entièrement digitalisée et sécurisée :  

  • La vérification de l’identité afin d’empêcher l’usurpation d’identité des consommateurs et l’évaluation de leur solvabilité sur la base de plusieurs éléments objectifs : capacités de remboursement, solvabilité, profil de risque, endettement, cash-flow, etc. 
  • Le paiement en temps réel par l’émission d’une carte sécurisée à usage unique, conforme à la norme PCI-DSS, afin d’offrir une expérience-client fluide.

Le recours à la data permet de faciliter la transition d’une pratique de prêt traditionnelle à des options de crédit alternatives et ainsi de banaliser l’accès au crédit.

L’outil de Fydem permet donc d’analyser, en quelques secondes, la crédibilité financière de l’ emprunteur, lui permettant, en quelques clics, d’obtenir immédiatement un crédit de manière intégralement digitalisée. Ce type d’outil permet à la fois de réduire les coûts d’exploitation des banques afin de séduire les nouvelles générations qui en apprécient la fluidité d’usage et d’accroître la fidélité des consommateurs.

III) Fydem & Unlimitd : soutenir la plateforme dans sa croissance grâce au RBF

Toutes les entreprises du numérique n’ont pas les moyens, ni même l’envie voire la nécessité, de lever des fonds auprès d’investisseurs extérieurs. D’autant que la levée de fonds implique généralement la dilution du capital social. Et en phase de croissance, elles n’ont pas non plus toujours accès au crédit bancaire, qui n’offre que peu de souplesse. C’est sur ce constat qu’une nouvelle forme de financement, née aux Etats-Unis, est venue s’implanter en Europe : la “revenue-based financing (RBF). 

Grâce à notre solution innovante, basée sur cette méthode de financement, nous soutenons des entreprises telles que Fydem à développer leur service et financer leur croissance en transformant leurs revenus futurs en trésorerie immédiate. Le financement est accordé en contrepartie d’un pourcentage (généralement fixé à environ 10%) sur les revenus futurs de l’entreprise, que cette dernière rembourse mensuellement sur 6, 9 ou 12 mois. Le processus est ainsi substantiellement raccourci par rapport à l’emprunt bancaire ou la levée de fonds. 
La “revenue-based financing” (RBF) constitue ainsi un levier de croissance particulièrement adapté aux startups et aux entreprises digitales. Il ne s’agit pas d’une solution de trésorerie, mais d’un moyen d’augmenter la capacité des entreprises à investir dans le marketing et l’acquisition. L’objectif est de permettre à des entreprises d’obtenir un financement rapide, sans dilution et sans dette en transformant les encaissements futurs en trésorerie immédiate sur l’année avec un taux de discount déterminé en fonction de la performance de l’entreprise.

Si les prêts bancaires et la levée de fonds ont encore de longs jours devant eux, leur complexité et leur rigidité cloisonnent (parfois trop) leurs accès. L’outil développé par Fydem permet d’ouvrir l’accès au crédit à des typologies d’emprunteurs qui en sont habituellement exclus (travailleurs indépendants…). 

Notre mission ? Soutenir Fydem dans sa croissance et l’accompagner dans le développement de sa solution automatisée d’analyse de solvabilité des emprunteurs à destination des institutions financières afin de démocratiser l’accès au crédit. 

Avril 19, 2022
Julien Zerbib
Partager sur
Icon Facebook
Icon Linkedin

Ces articles pourraient vous plaire

SaaS

Avril 19, 2022

Budget de trésorerie pour les SaaS : notre guide pratique

Avec l’avènement du numérique et de la dématérialisation, les logiciels accessibles en ligne sans acheter de licence font partie du paysage économique. Le pilotage de ces activités SaaS basées sur des revenus du type abonnement exige de la rigueur sur le plan financier. Comment développer des prestations de service en mode SaaS avec suffisamment de visibilité sur le cash ? S’il existe un outil essentiel à la gestion, c’est bien le budget de trésorerie pour les SaaS. Regardons quels sont les enjeux et comment présenter son prévisionnel. Analysons ensuite la manière d’équilibrer son budget avec notamment le recours à un financement RBF.

Lire la suite
E-commerce

Mai 10, 2022

Pourquoi Greenmetrics et Unlimitd s’associent ?

Interview de Julien Zerbib, CEO Unlimitd et Nicholas Mouret, CEO Greenmetrics

Lire la suite
SaaS

Avril 19, 2022

Besoin de trésorerie en SaaS : Comment y faire face ?

Le cash c’est le nerf de la guerre dans une entreprise. Pour se développer comme pour pérenniser sa société, le suivi des encaissements et décaissements s’impose. Vous vous demandez comment répondre à un besoin de trésorerie en SaaS ? Voyons d’abord comment calculer vos besoins en financement et pourquoi une bonne gestion de trésorerie constitue un réel atout. Nous vous détaillons ensuite les solutions qui permettent d’y faire face, notamment grâce à un crédit à court terme rapide et non dilutif, le RBF.

Lire la suite