SaaS

L’évolution du marché des SaaS

La transformation numérique peut être une réelle source d’opportunités et de croissance pour les entreprises. Les logiciels en mode SaaS ont pu profiter de cette transformation digitale. Aujourd’hui, environ 51% des entreprises ont adopté ce modèle, transformant ainsi la façon dont elles travaillent. Quelles sont les différences entre les logiciels SaaS et les logiciels traditionnels dits “on-premise” ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ces deux modes ? Faut-il réellement opter pour une approche SaaS ? Si oui, comment réussir sa transition ? On vous explique.

Le SaaS, c’est quoi ?

Les logiciels en tant que service (SaaS ou “Software as a Service”) désignent des solutions hébergées sur des serveurs externes, accessibles à distance grâce à un droit d’utilisation moyennant un abonnement mensuel.

Ce modèle s’oppose aux logiciels en tant que produit (ou “on-premise”), qui nécessitent l’achat d’une licence permettant à son utilisateur d’installer le logiciel sur un serveur ou un ordinateur.

En tant qu’éditeur, proposer des solutions en mode SaaS permet d’adresser un marché avec un fort potentiel de croissance. La transition vers le modèle SaaS (ou “cloud computing”) implique toutefois un nouveau mode d’exploitation commerciale des logiciels et oblige les éditeurs à modifier leurs besoins en financement.

Dans le modèle traditionnel, la licence est facturée une seule fois alors que dans le modèle SaaS, les clients payent un abonnement mensuel (ou “loyer”), pouvant ainsi générer un décalage de trésorerie et des difficultés pour pérenniser leur activité.

La plateforme de financement SaaS Unlimitd a ainsi créé une nouvelle manière d’obtenir un financement professionnel sans dilution et sans dette grâce au potentiel jusqu’alors inexploité des abonnements clients. Autrement dit, Unlimitd transforme les abonnements des professionnels du SaaS en trésorerie immédiate afin de soutenir leur croissance. Elle propose ainsi un nouveau mode de financement des entreprises et des start-ups n’ayant pas accès au crédit bancaire ou recherchant des alternatives à la levée de fonds en equity.

SaaS vs logiciels traditionnels : quelles différences ?

Pour les outils collaboratifs de gestion de projets ou le stockage des données, on distingue deux catégories : les hébergements “on-premise” et les hébergements SaaS.

Un logiciel “on-premise” est directement installé sur les serveurs de l’entreprise utilisatrice via l’achat d’une licence. Contrairement aux logiciels SaaS, les entreprises gardent la main sur l’hébergement de leurs données et peuvent y accéder sans connexion internet. Les mises à jour des logiciels, bien qu’elles soient régulièrement proposées par l’éditeur, relèvent donc des équipes informatiques internes à l’entreprise et peuvent s’avérer coûteuses, complexes et chronophages. La sécurité des données dépend également des ressources mobilisées en interne pour les protéger. Les cyber-attaques sont ainsi beaucoup plus fréquentes.

A l’inverse, les logiciels en mode SaaS ne doivent pas être installés sur un ordinateur ou un serveur interne : ils sont accessibles en ligne depuis n’importe quel ordinateur connecté à Internet. La maintenance, les mises à jour et la sécurité accrue des données sont assurées directement par l’éditeur, ce qui représente un gain de temps et de coûts d’acquisition pour l’entreprise. Le SaaS offre également une certaine flexibilité puisque le logiciel peut être amené à évoluer selon les besoins de l’entreprise.

Avec le SaaS, l’inconvénient pour un éditeur est d’être confronté à un manque à gagner financier dû à l’échelonnement des loyers perçus. A court terme, la formule d’abonnement peut donc générer des difficultés de trésorerie.

Pour répondre à leurs besoins urgents de trésorerie, les éditeurs recourent généralement à des solutions classiques tels le crédit bancaire ou encore le financement en fonds propres. Des solutions de financement des ventes adaptées au modèle SaaS comme la location financière existent toutefois. Ce modèle repose sur le Revenue Based Financing (RBF), une innovation financière permettant aux entreprises de SaaS de lever des fonds rapidement et sans dilution grâce au remboursement de leurs loyers sur la base de leur chiffre d’affaires.

Quelles évolutions pour le marché des SaaS en France ?

A l’heure de la transformation numérique, de plus en plus d’entreprises se tournent vers des outils collaboratifs en ligne. Avec l’évolution des débits et des réseaux Internet, notamment grâce à la généralisation de la fibre optique, l’expérience utilisateur s’est nettement améliorée.

Dans ce contexte de mutation numérique, les logiciels en SaaS tendent à se démocratiser afin de répondre aux enjeux de cybersécurité. Bien que la digitalisation des entreprises reste encore hétérogène, les perspectives d’évolutions du marché des SaaS sont (très) optimistes.

Avec la crise de la Covid-19 et les enjeux du télétravail, les dépenses dans les services du cloud computing devraient bondir de plus de 18% en 2021 et ainsi dépasser les 300 milliards de dollars. Les logiciels en tant que service (SaaS) demeurent le plus important segment de ce marché (environ 117,7 milliards de dollars en 2021). Et cette forte croissance devrait se poursuivre en 2022.

Les avancées technologiques et l’évolution des comportements des utilisateurs ont profondément modifié le secteur numérique. Les entreprises doivent ainsi parvenir à pérenniser leur activité, tout en adaptant leurs modèles économiques afin de réussir la transition d’un modèle on-premise vers un modèle SaaS.

Finalement, la gestion en mode SaaS permet aux entreprises d’externaliser leurs besoins en maintenance informatique et offre de nombreux avantages en termes de coûts, de sécurisation des données, de gestion et de temps.

Unlimitd est une plateforme de financement d’entreprise rapide alternative aux sociétés et entreprises de financement traditionnelles, qui permet de financer la croissance des entreprises SaaS et des entreprises fonctionnant par abonnements.

Pour en savoir plus sur Unlimitd rendez-vous sur notre site internet ou inscrivez-vous sur notre liste d’attente.

Avril 19, 2022
Julien Zerbib
Partager sur
Icon Facebook
Icon Linkedin

Ces articles pourraient vous plaire

SaaS

Avril 19, 2022

Budget de trésorerie pour les SaaS : notre guide pratique

Avec l’avènement du numérique et de la dématérialisation, les logiciels accessibles en ligne sans acheter de licence font partie du paysage économique. Le pilotage de ces activités SaaS basées sur des revenus du type abonnement exige de la rigueur sur le plan financier. Comment développer des prestations de service en mode SaaS avec suffisamment de visibilité sur le cash ? S’il existe un outil essentiel à la gestion, c’est bien le budget de trésorerie pour les SaaS. Regardons quels sont les enjeux et comment présenter son prévisionnel. Analysons ensuite la manière d’équilibrer son budget avec notamment le recours à un financement RBF.

Lire la suite
E-commerce

Mai 10, 2022

Pourquoi Greenmetrics et Unlimitd s’associent ?

Interview de Julien Zerbib, CEO Unlimitd et Nicholas Mouret, CEO Greenmetrics

Lire la suite
SaaS

Avril 19, 2022

Besoin de trésorerie en SaaS : Comment y faire face ?

Le cash c’est le nerf de la guerre dans une entreprise. Pour se développer comme pour pérenniser sa société, le suivi des encaissements et décaissements s’impose. Vous vous demandez comment répondre à un besoin de trésorerie en SaaS ? Voyons d’abord comment calculer vos besoins en financement et pourquoi une bonne gestion de trésorerie constitue un réel atout. Nous vous détaillons ensuite les solutions qui permettent d’y faire face, notamment grâce à un crédit à court terme rapide et non dilutif, le RBF.

Lire la suite